• Innovation pédagogique

     

    « L’humanité ne peut espérer résoudre ses problèmes, parmi lesquels les plus urgents sont ceux de la paix et de l’unité, qu’en tournant son attention et son énergie vers la découverte de l’enfant et vers le développement des grandes potentialités de la personnalité humaine durant le cours de sa formation.
    L’enfant est le citoyen oublié et pourtant, si les hommes d’état et les éducateurs parvenaient enfin à comprendre la puissance formidable pour le bien et pour le mal qui réside dans l’enfant, je crois qu’ils en feraient leur toute première priorité. Tous les problèmes de l’humanité dépendent de l’homme lui-même : si l’homme est ignoré dans sa construction, le problème ne sera jamais résolu.
    Il faut cultiver l’homme depuis le début de la vie, lorsque toute la puissance de la nature est à l’œuvre. C’est à ce moment-là que l’on peut espérer préparer une meilleure compréhension entre les nations. » — Maria Montessori

  • En pleine nature, dans le Diois (Drôme), à l’école Caminando, les enfants apprennent à coopérer, à communiquer et à jardiner au même titre qu’à progresser en mathématiques et en français. Ou comment prendre le temps de nourrir tous les talents sans distinction.


    votre commentaire
  • L'enthousiasme est la clé de l'apprentissage.

    En effet, le cerveau se développe là où nous l'utilisons avec enthousiasme !

    Il n'y a pour apprendre rien de mieux que le jeu !


    votre commentaire
  • Une autre vision de l'école...

     

     


    votre commentaire
  • Notre projet est né d'une rencontre virtuelle entre Céline Alvarez et nous. Nous étions coincées dans des classes double niveaux de 32 élèves avec un fonctionnement traditionnel. Nous étions épuisées, les enfants aussi et nous ne reconnaissions plus notre travail. Nous avions l'impression d'être plus des gendarmes que des enseignantes. Certaines d'entre nous songeaient même à quitter ce métier qui devenait une souffrance.

    La découverte de la pédagogie de Céline Alvarez a été une véritable lueur d'espoir: on pouvait enseigner différemment et être sereine et heureuse dans sa classe. Accompagner les enfants dans la bonne humeur, en les encourageant et en se réjouissant de leur enthousiasme et de leur envie d'apprendre.

    Mais pour cela, il fallait tout révolutionner ! Notre emploi du temps, notre façon de travailler, notre pédagogie, nos outils, modifier le rôle de nos atsem, créer de nouveaux outils, s'auto-former...

    Des heures et des heures de travail d'équipe en perspective en dehors de notre temps obligatoire!

    Et bien, qu'à cela ne tienne, nous n'avons pas fait les choses à moitié. Nous avons décidé d'y aller à fond: classe quadruple niveaux et  ateliers autonomes durant plus d'1h30 chaque matin.

    Au bout de 6 mois d'expériences, nous sommes comblées de bonheur. Nos élèves sont contents de venir à l'école. Ils apprennent avec envie et s'entraînent sans relâche. Et nous nous avons le temps de savourer des moments de tête à tête avec chacun d'entre eux. Nous nous adaptons à leur besoin du moment, nous sommes à l'écoute. Nous avons du temps à leur consacrer. 

    Et vous savez quoi? Depuis le début de l'année, nous n'avons pas dit une seule fois "Dépêchez-vous!" Nous prenons le temps qu'il faut pour que les enfants puissent apprendre dans un cadre serein et bienveillant.

    Nous vous conseillons vivement de regarder toutes les vidéos de Céline Alvarez qui sont de véritables pépites et de lire attentivement chacun de ses articles! Une autre école maternelle publique est possible !

    Céline Alvarez c'est la conseillère pédagogique qu'on rêverait tous d'avoir: bienveillante et à la pointe de la recherche pédagogique !

    MERCI CELINE !!!!

    Afficher l'image d'origine

     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique